Jacques Lengrand ; Claude Fiore - La chaîne de transport international

cst:11805 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 1983, 8 | 1983 - https://doi.org/10.46298/cst.11805
La chaîne de transport internationalArticle

Auteurs : Jacques Lengrand 1; Claude Fiore 1

  • 1 Centre de Recherche sur le Transport et la Logistique

L'émergence de chaînes logistiques : face à des marchés de plus en plus aléatoires, les firmes industrielles ont dû rationaliser le parcours physique des marchandises (de l'approvisionnement à la distribution finale). Pour cela, elles ont mis en place un système d'informations, dont le rôle est de piloter les marchandises tout au long de leurs déplacements (télématique) en fonction du critère fondamental de qualité de service : livrer la quantité demandée au moment exigé. En ce sens, ces chaînes logistiques prescrivent des normes de circulation des marchandises et ce au moyen de l'établissement d'un codage de ces marchandises circulantes.L'insertion des chaînes de transport dans les chaînes logistiques : ces normes de circulation, prescrites par les chaînes logistiques, ont pour résultat une réorganisation des chaînes de Transport International. Il s'agit de combiner de manière optimale l'impératif de disponibilité de livraison avec la productivité des différents maillons de la chaîne. De ce point de vue, la technique du conteneur paraît apporter des solutions tant du point de vue de la qualité de service de la chaîne, que de celui de la réduction des coûts de chaque maillon. Cette réorganisation des chaînes de Transport International et leur Insertion dans des chaînes logistiques s'illustre bien dans l'émergence de deux niveaux de régulation économique :- la chaîne, qui assure le pilotage des marchandises au sein du réseau physique de Transport,- la séquence, qui assure le "lissage" (l'adaptation) des plans de charges aux normes de circulation omises par la chaîne.L'adaptation du transport maritime à la logique du conteneur : il s'agit de rendre flexibles les gestions de chaque séquence afin de les mettre en simultanéité en fonction des normes de circulation de la chaîne. Or, l'obtention du temps réel (micro-informatique) permet aujourd'hui de modifier les plans de charge de chaque séquence et ce de manière Instantanée. Cela se traduit par l'introduction de la micro-informatique dans l'organisation des terminaux à conteneurs. C'est ainsi que de plus en plus d'opérateurs de conteneurs mettent en place le système de Transhipment fondé sur la recomposition des lignes régulières du Transport Maritime et leur mise en relation par des réseaux d'informations. Ce qui permet tout à la fols d'augmenter les rotations des navires et d'assurer la qualité de service requise par les chargeurs industriels.Politique nationale et chaînes logistiques : l'insertion des chaînes de Transport dans les chaînes logistiques a pour effet une recomposition du tissu national de circulation. Dès lors, ce phénomène, qui ne relève plus seulement du domaine d'intervention des entreprises, peut être pris en compte dans la définition et les orientations des politiques économiques. Il s'agit donc de mieux cerner quelles pourraient être les contributions de la puissance publique au développement de ce nouveau tissu national de circulation.En bref, deux types d'intervention pourraient être envisagés :- des interventions infrastructurelles portant sur l'aménagement de Structures Logistiques de plateforme (coordonnant les flux internationaux et nationaux),- des interventions superstructurelles en développant le "savoir-faire" logistique auprès des P.M.E./P.M.I.


Volume : 8 | 1983
Publié le : 30 novembre 1983
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 16 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 18 fois.