Pierre Léonard - Le problème du choix des unités de mesure en économie maritime

cst:11806 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 1983, 8 | 1983 - https://doi.org/10.46298/cst.11806
Le problème du choix des unités de mesure en économie maritimeArticle

Auteurs : Pierre Léonard 1

  • 1 Sans affiliation

La représentation des faits en économie maritime souffre de nombreuses difficultés de méthode aussi bien au niveau des entreprises qu'à celui des nations.Au plan des entreprises, une nouvelle unité de mesure de l'activité physique de la construction navale, mise au point en France et adoptée depuis 1968 à l'échelle internationale, le tonneau de jauge compensée, a permis de faire un progrès décisif. Tel n'est pas encore le cas en ce qui concerne les entreprises de transport maritime et les activités portuaires, bien que les recherches paraissent en France bien engagées pour ces dernières.Au plan des nations, la représentation monétaire des échanges de transport maritime et de services portuaires entre un pays et le reste du monde ou entre deux pays a connu des progrès inégaux. La balance des paiements, établie sur la base des régies du FMI, ne peut fournir un décompte méthodologiquement indiscutable. La balance des frets et passages et surtout la dépense nationale de transport maritime ont en France plus ou moins pallié cet inconvénient. Pour apprécier les échanges de transport maritime entre deux pays, plusieurs accords bilatéraux conclus par la France ont donné l'occasion d'établir le compte de frets, un concept que l'application du code de conduite de la CNUCED pourrait tôt ou tard rendre indispensable!


Volume : 8 | 1983
Publié le : 30 novembre 1983
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Références

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 12 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 8 fois.