Francis Papon - Une formalisation des coûts sociaux produits sur la voirie urbaine

cst:11898 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 1991, 24 | 1991 - https://doi.org/10.46298/cst.11898
Une formalisation des coûts sociaux produits sur la voirie urbaineArticle

Auteurs : Francis Papon 1

  • 1 Département Economie et Sociologie des Transports

De nombreuses fonctions sont en concurrence pour occuper la voirie urbaine, notamment la circulation, l'accès, l'arrêt et le stationnement. Ces différentes fonctions peuvent être analysées séparément. Mais elles interagissent fortement entre elles en exerçant les unes sur les autres des gênes plus ou moins importantes. Ainsi, il est possible de hiérarchiser les fonctions suivant leur force. Par exemple, en l'absence de coercition, le stationnement est plus fort que la circulation, car il est immobile.Une analyse microscopique, sur une section donnée de la voirie et à un instant donné, de la demande et du fonctionnement des principales fonctions, permet d'exprimer les différents coûts sociaux externes engendrés par les fonctions de la voirie les unes sur les autres. Il est ainsi possible de distinguer les coûts de congestion directe subis par la circulation, les coûts de congestion indirecte subis par la circulation par suite de la saturation du stationnement, les coûts de gêne des manœuvres, les coûts de saturation du stationnement et les autres coûts sociaux. L'intégration de ces divers effets dans l'espace et dans le temps nécessite certaines précautions, car la demande des différentes fonctions fluctue fortement dans le temps et dans l'espace, des événements ayant lieu à différents instants, ou en différents endroits peuvent interagir, et enfin certains phénomènes font intervenir à la fois le temps et l'espace, comme les ondes de congestion. Il en résulte notamment que la répartition spatio-temporelle de ces coûts sociaux n'est pas du tout homogène. Ces particularités rendent aussi plus difficile l'usage de la modélisation pour définir des stratégies de contrôle efficaces, que ce soit par la tarification, ou par le couple réglementation-répression.


Volume : 24 | 1991
Publié le : 30 novembre 1991
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 22 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 21 fois.