Christophe Rizet ; Henri Gwét - Les surcouts du camionnage en Afrique après la dévaluation du franc CFA

cst:11984 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2000, 38 | 2000 - https://doi.org/10.46298/cst.11984
Les surcouts du camionnage en Afrique après la dévaluation du franc CFAArticle

Auteurs : Christophe Rizet 1; Henri Gwét 2

  • 1 Département Economie et Sociologie des Transports
  • 2 Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé

Le Cameroun et la Côte d’Ivoire ont accompagné la dévaluation du Franc CFA de janvier 1994 par une réduction de la fiscalité destinée à contenir la hausse des prix et, dans le domaine des transports, par des politiques destinées à rétablir l’état du réseau routier et à rendre le marché des services de camionnage plus concurrentiel. Des enquêtes sur les prix et coûts de camionnage menées en 1988, avant la dévaluation, et en 1996, 2 ans après celle-ci, permettent d’en apprécier l’évolution. La baisse constatée des prix en devises du camionnage est liée principalement à la réduction de la fiscalité sur les facteurs de production importés (véhicules, carburant, pièces détachées). On constate deux effets inquiétants pour la pérennité du système : un vieillissement du parc, lié à l’incapacité des transporteurs à racheter des véhicules neufs, et une augmentation du tonnage moyen par chargement, bien au-delà de ce que les chaussées peuvent normalement supporter.


Volume : 38 | 2000
Publié le : 30 novembre 2000
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 40 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 36 fois.