Patrick Bonnel - Une mesure dynamique des relations entre transports collectifs, étalement urbain et motorisation. Le cas de Lyon, 1976-1995

cst:11985 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2000, 38 | 2000 - https://doi.org/10.46298/cst.11985
Une mesure dynamique des relations entre transports collectifs, étalement urbain et motorisation. Le cas de Lyon, 1976-1995Article

Auteurs : Patrick Bonnel 1

  • 1 Laboratoire d'économie des transports

A l'heure où de nombreuses agglomérations en Europe cherchent à réduire ou à contenir la place de la voiture en ville pour répondre à des objectifs environnementaux ou économiques, cet article vise à quantifier la contribution de certaines tendances lourdes à l'évolution du partage modal entre les transports collectifs et la voiture. Nous examinons l'incidence de l'étalement urbain et de la croissance de la motorisation sur la part de marché des transports collectifs et de la voiture particulière. Sur l'agglomération lyonnaise, au cours de chacune des deux dernières décennies, l'évolution des localisations a été synonyme, selon la décennie et la zone d'étude, d'une perte de 6 à 9 % sur la part de marché des transports collectifs tandis que l'évolution de la motorisation (à structure spatiale des flux stable) a signifié une perte plus modérée de 1 à 4 %. Cette quantification permet d'éclairer les décideurs sur les évolutions probables de la part de marché des transports collectifs et sur l'importance de certains facteurs dans ces évolutions. Elle permet de bâtir des scénarios plus réalistes en matière de partage modal et de mesurer l'importance des efforts à consentir, ne serait-ce que pour contenir la place de l'automobile dans une perspective de développement durable.


Volume : 38 | 2000
Publié le : 30 novembre 2000
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : étalement urbain,transport en commun,transport collectif,choix du mode de transport,croissance de la motorisation,répartition modale,Lyon (France),agglomération lyonnaise,[SHS.ECO]Humanities and Social Sciences/Economics and Finance

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 37 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 34 fois.