Peter de Langen ; Ariane Chouly - Régimes portuaires et accès à l’arrière-pays

cst:12015 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2003, 44 | 2003 - https://doi.org/10.46298/cst.12015
Régimes portuaires et accès à l’arrière-paysArticle

Auteurs : Peter de Langen 1; Ariane Chouly 1

  • 1 Erasmus University Rotterdam

Une des fonctions des ports maritimes est de desservir l’arrière-pays. Différents modes d’accès tels que la route, le rail, les voies fluviales et les pipelines sont utilisés pour atteindre l’arrière-pays. La qualité d’accès de l’arrière-pays diffère d’un port à l’autre et affecte leur compétitivité.La qualité de l’accès de l’arrière-pays dépend d’une grande variété d’acteurs, tels que les armements de lignes régulières, les transitaires, l’autorité portuaire, et les pouvoirs publics. Ensemble, ses acteurs forment " le régime d’accès à l’arrière-pays ". L’analyse de ce régime est le sujet principal de cet article.En premier lieu, l’importance de l’accès à l’arrière-pays pour les ports est brièvement étudiée. En deuxième lieu, le terme " régime d’accès à l’arrière-pays " est défini et un cadre d’analyse de la qualité de ce régime est présenté. En troisième lieu sont comparés les résultats de l’enquête sur la qualité du régime d’accès à l’arrière-pays dans trois clusters de ports maritimes, Rotterdam, Durban et le cluster du port du Mississippi inférieure (LMPC). En quatrième lieu, des pistes d’amélioration du régime d’accès à l’arrière-pays sont discutées pour ces trois cas.


Volume : 44 | 2003
Publié le : 30 novembre 2003
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 17 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 14 fois.