Laurent Carnis - Essai d’estimation d’une vitesse optimale pour les véhicules légers sur le réseau interurbain français

cst:12027 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2004, 46 | 2004 - https://doi.org/10.46298/cst.12027
Essai d’estimation d’une vitesse optimale pour les véhicules légers sur le réseau interurbain françaisArticle

Auteurs : Laurent Carnis ORCID1

  • 1 Groupe d'Analyse du Risque routier et de sa Gouvernance

Les limites de vitesse constituent un moyen de réguler les comportements des conducteurs dans l’usage en commun de l’infrastructure routière. En l’absence de règle, les coûts de coordination seraient prohibitifs. La définition d’une règle inadaptée conduirait à un résultat sous-optimal. Il convient donc de déterminer concrètement la vitesse appropriée. Le critère du coût social développé par l’école de l’économie du bien-être peut être utilisé à cette fin. L’application de ce critère aux comportements en matière de vitesse permet de définir le concept de vitesse optimale. Nous proposons dans cet article une estimation de la vitesse optimale pour les véhicules légers pour le réseau interurbain français (hors autoroute). Dans un premier point, nous soulignons l’absence d’études pour la France et les implications de procéder à cette recherche. Un deuxième point expose le concept de vitesse optimale. Le modèle théorique utilisé est ensuite développé (point 3). La présentation du modèle et des résultats fait l’objet d’un quatrième point. Des résultats différents sont exposés pour des hypothèses modifiées. Enfin, les contraintes de l’environnement institutionnel sont analysées (point 5).


Volume : 46 | 2004
Publié le : 30 novembre 2004
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : [SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 15 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 19 fois.