Paul D. Hooper ; Amjad Ali Khan - Participation du public aux décisions concernant les projets d’extension aéroportuaire : le cas de l’étude d’impacts de la seconde piste de l’aéroport de Manchester

cst:12032 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 31 mars 2005, 47 | 2005 - https://doi.org/10.46298/cst.12032
Participation du public aux décisions concernant les projets d’extension aéroportuaire : le cas de l’étude d’impacts de la seconde piste de l’aéroport de ManchesterArticle

Auteurs : Paul D. Hooper 1; Amjad Ali Khan 2

  • 1 Centre for Air Transport and the Environment
  • 2 Environmental Protection Agency

Un débat s’est ouvert concernant les différentes et nombreuses manières d’aboutir à une meilleure implication du public dans les processus décisionnels en matière d’environnement, intégrant les principes d’équité, de responsabilité, de qualité et d’acceptabilité des décisions prises à l’issue de ces procédés. C’est plus particulièrement le cas des Études d’Impacts sur l’Environnement (EIE), pour lesquelles les recherches effectuées ont particulièrement insisté sur la participation du public. Si bien que certains prétendent que " l’EIE n’est pas l’EIE sans la consultation du public et sa participation " (Wood, 1995 : 225). Cependant, malgré un soutien important accordé au principe de participation du public, son application sur le terrain demeure très problématique puisque que les procédures permettant la participation du public et les pratiques administratives ne vont pas de pair.Afin d’analyser les tensions qui existent entre les motivations des entreprises commerciales et celles du public sur cette question de la participation, cet article aborde le programme de consultation conçu lors du projet de construction d’une deuxième piste d’atterrissage à l’Aéroport de Manchester. Basée sur un système d’évaluation que Petts (1999) a bâti à partir des travaux de Webler (1995) sur l’étude du public et sa participation, l’analyse permet de mettre en évidence d’importantes imperfections concernant le degré réel d’implication du public dans le processus décisionnel. Les conclusions dressées à l’issue de cette analyse expliquent le sentiment d’aliénation que ressentent beaucoup de participants à l’égard de tels processus, participants qui, jusqu'à aujourd’hui, demeurent insatisfaits par les procédés et les résultats produits par l’EIE de la deuxième piste. De plus, ce travail montre que les procédures qui portent actuellement les EIE, ainsi que celles proposées par la récente Directive sur l’Évaluation Stratégique des Impacts sur l’Environnement (ESIE), en dépendant largement de l’initiative prise par le promoteur pour mener à bien des exercices de consultation du public, entraînent un niveau de participation qui ne satisfait pas l’engouement du public pour ce type d’investissement.


Volume : 47 | 2005
Publié le : 31 mars 2005
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : JEL : H11 K32 L29 L93 M14 O22,H11,K32,L29,L93,M14,O22,[SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 26 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 31 fois.