Valérie Facchinetti-Mannone - La nodalité des gares TGV périphériques

cst:12036 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2005, 48 | 2005 - https://doi.org/10.46298/cst.12036
La nodalité des gares TGV périphériquesArticle

Auteurs : Valérie Facchinetti-Mannone 1

Les nouvelles gares TGV, aménagées en périphérie des villes françaises dans une logique de rentabilité commerciale, présentent une nodalité réduite comparée à celle des grandes gares centrales. Elles constituent certes des lieux d’interconnexion entre différents modes de transport, mais apparaissent dépourvues de toute nodalité ferroviaire. Leur fonction nodale au sein du réseau ferroviaire doit toutefois être évaluée en termes fonctionnels plus qu‘en termes infrastructurels. Les capacités relationnelles de ces gares ont ainsi été évaluées par le biais de graphes


Volume : 48 | 2005
Publié le : 30 novembre 2005
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : R41,[SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 9 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 31 fois.