Xavier Peraldi - L'organisation du service public de transport maritime de la Corse : la concurrence, une composante nécessaire mais non suffisante

cst:12045 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2006, 50 | 2006 - https://doi.org/10.46298/cst.12045
L'organisation du service public de transport maritime de la Corse : la concurrence, une composante nécessaire mais non suffisanteArticle

Auteurs : Xavier Peraldi 1

Le transport maritime de la Corse bénéficie d'un système de service public depuis 1976. Au delà de ses effets positifs sur la qualité de l'offre du trans-port, ce système a montré au cours du temps des lacunes importantes. Parmi celles-ci, son coût collectif semble le plus évident. Les dérives observées ne peuvent pas être dissociées de l'organisation imposée au système. En particu-lier, l'application concomitante de l'exploitation monopolistique et de la sub-vention publique garantie ont généré un contexte économique porteur d’effets pervers. Il a encouragé les principaux acteurs du système à favoriser la re-cherche de rente et à ignorer l’objectif d’efficacité productive. L'intégration récente de la logique de concurrence dans le système semble capable de cor-riger en partie ce type d'anomalie. Elle peut contribuer à réduire le coût de production du service du transport sans induire nécessairement une détério-ration de sa qualité. Mais une organisation plus satisfaisante ne peut pas être obtenue seulement en utilisant cette impulsion concurrentielle. Des modi-fications institutionnelles doivent également être décidées pour que le coût du système de continuité territoriale puisse être contrôlé.


Volume : 50 | 2006
Publié le : 30 novembre 2006
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : H41,H59,H79,R48,[SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 44 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 49 fois.