Xavier Peraldi - L'organisation du service public de transport maritime de la Corse : la concurrence, une composante nécessaire mais non suffisante

cst:12045 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 30 novembre 2006, 50 | 2006 - https://doi.org/10.46298/cst.12045
L'organisation du service public de transport maritime de la Corse : la concurrence, une composante nécessaire mais non suffisanteArticle

Auteurs : Xavier Peraldi 1

  • 1 Institutions et Dynamiques Historiques de l'Economie

Le transport maritime de la Corse bénéficie d'un système de service public depuis 1976. Au delà de ses effets positifs sur la qualité de l'offre du trans-port, ce système a montré au cours du temps des lacunes importantes. Parmi celles-ci, son coût collectif semble le plus évident. Les dérives observées ne peuvent pas être dissociées de l'organisation imposée au système. En particu-lier, l'application concomitante de l'exploitation monopolistique et de la sub-vention publique garantie ont généré un contexte économique porteur d’effets pervers. Il a encouragé les principaux acteurs du système à favoriser la re-cherche de rente et à ignorer l’objectif d’efficacité productive. L'intégration récente de la logique de concurrence dans le système semble capable de cor-riger en partie ce type d'anomalie. Elle peut contribuer à réduire le coût de production du service du transport sans induire nécessairement une détério-ration de sa qualité. Mais une organisation plus satisfaisante ne peut pas être obtenue seulement en utilisant cette impulsion concurrentielle. Des modi-fications institutionnelles doivent également être décidées pour que le coût du système de continuité territoriale puisse être contrôlé.


Volume : 50 | 2006
Publié le : 30 novembre 2006
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : H41,H59,H79,R48,[SHS]Humanities and Social Sciences

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 23 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 28 fois.