Sandrine Wenglenski ; Emre Korsu - Des déplacements quotidiens au service de la ségrégation résidentielle ?

cst:12129 - Les Cahiers Scientifiques du Transport - Scientific Papers in Transportation, 31 mars 2013, 63 | 2013 - https://doi.org/10.46298/cst.12129
Des déplacements quotidiens au service de la ségrégation résidentielle ?Article

Auteurs : Sandrine Wenglenski ORCID1; Emre Korsu 1

  • 1 Laboratoire Ville, Mobilité, Transport

Au cours des dernières décennies, la mobilité quotidienne a enregistré des croissances de distances parcourues qui ont contribué à l’étalement des villes en permettant aux actifs d’accroître leur choix résidentiel et de se domicilier loin des centralités urbaines. On peut se demander si le même mécanisme n’a pas contribué à la division sociale de l’espace urbain, les ménages pouvant utiliser les possibilités du déplacement quotidien au profit de critères de localisation sélectifs du point de vue du voisinage, quitte à s’éloigner du lieu d’emploi. Les catégories supérieures seraient les plus susceptibles de tirer parti de leurs moindres contraintes budgétaires pour accomplir des mobilités résidentielles socialement ascendantes à l’appui de mobilités quotidiennes au long cours. L’article propose une exploration empirique de cette question, basée sur l’exploitation de l’Enquête Globale de Transport 2002 (INSEE). Ces données permettent d’observer, pour la décennie 1992-2002, si, en région parisienne, l’augmentation des distances domicile-travail des actifs a été particulièrement caractéristique de ceux qui ont déménagé vers des communes plus riches.


Volume : 63 | 2013
Publié le : 31 mars 2013
Importé le : 24 août 2023
Mots-clés : R14,R21,R23,R41,[SHS.ARCHI]Humanities and Social Sciences/Architecture, space management

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 32 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 69 fois.